Association Les Amis de l'Église Saint-Sernin de Daumazan

1 place du Dôme

09350 DAUMAZAN SUR ARIZE  - Ariège

  • Facebook Social Icon
LA VIE À DAUMAZAN AU SIÈCLE DERNIER

"Daumazan est un village double né d’une église Saint-Sernin dont le plan régulier remonte à l’époque des bastides"

Gérard Pradalier

LE VILLAGE DE DAUMAZAN

Une charte de coutumes est accordée en 1249 par le Comte de Foix. Une villa nova se juxtapose au premier village groupé autour de son église.

Le village est rattaché au diocèse de Rieux en 1317.

Après avoir appartenu au Comte de Carcassonne, le Dalmazanes passe au Comte de Foix. Au XVIIe et XVIIIe siècles, le roi en devient co-seigneur avec les familles Roquefort de Vivies et Les Sers dont certains sont enterrés sous le porche de l’église. Leur château se situe à l’extérieur du village, au lieu dit «Les Cazalères».

Le village est administré par les consuls, des représentants du peuple, le Bayle.

Daumazan est une place forte en 1672. Elle est encore entourée de murailles, tours d’angles et fossés.

L’église, les capérades, la halle du XIXe, les maisons à colombages, les devantures d’échoppes, les frontons de portes, les ruelles coupe feu, les maisons construites sur d’anciens remparts le long du ruisseau de Montbrun, les pigeonniers, le champ de Mars… nous content l’histoire de ce charmant village.

 

Un patrimoine à conserver et qui mérite le détour !

UN CŒUR HISTORIQUE

La carte de ce diocèse réalisée en 1690 par le curé Boffat de Daumazan

et qui porte son nom.

carte boffat diocèse daumazan
NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN
POUR LA MISE EN CONFORMITÉ
DU RÉSEAU ÉLECTRIQUE DE L'ÉGLISE

L'association est reconnue d'utilité publique.

Les dons effectués dans le cadre de cette souscription donnent lieu à l'attribution de reçus fiscaux pour défiscalisation.

VISITE DE L’ÉGLISE
LE VILLAGE DE NOS JOURS

1846 - 1936

ALBERT PERILHOU
partition albert perilhou
albert perilhou daumazan

Le compositeur Albert Périlhou, est né à Daumazan le 2 avril 1846. Il a tenu les grandes orgues de Séverin et de Saint-Eustache de Paris pendant 25 ans.

 

Ami de Gabriel Faure et de Camile Saint-Saëns, Albert Périlhou remplit plusieurs postes d’organiste et de professeur de musique à Pézenas, Lyon avant de diriger l’école Niedermeyer de Paris en 1910.

Il laisse un œuvre foisonnante encore jouée à Paris et dans le monde entier. Nous le mettrons à l’honneur à Daumazan.

Albert Périlhou, à gauche sur la photo.